ALABAMA

L'Alabama utilisa la pendaison comme mode d'exécution jusqu'en 1927, date à laquelle la chaise électrique fut introduite comme méthode légale. Après le rétablissement de la peine de mort en 1976, se conformant ainsi à la jurisprudence de la Cour suprême des États-Unis, l'Alabama a procédé à 67 exécutions. La chaise électrique a été remplacé en 2002, après l'exécution de Lynda Lyon Block, qui est donc ainsi la dernière personne à avoir été électrocutée contre sa volonté, en alternative à l'injection létale ; elle avait été condamnée à mort pour le meurtre d'un policier commis avec son mari qui a été lui-même exécuté en 2005. Une loi voté par le Sénat en février 2018 puis par la Chambre des représentants en mars prévoit une nouvelle méthode d'exécution jamais utilisé, l'asphyxie par hydrogène, en effet si l'État ne parvient pas à se fournir en produits pour les injections létales, le condamné devra choisir entre cette nouvelle méthode et la chaise électrique.

L'Alabama, où les juges sont élus, y compris ceux des Cours d'appel et de la Cour suprême, est l'un des seuls États américains à les autoriser à prononcer une condamnation à mort contre l'avis majoritaire ou unanime du jury. Cette pratique y est courante ; 22 % des condamnés à mort l’ont en effet été contre l'avis du jury. Les exécutions ont lieu à une date fixée par la Cour suprême de l'État. Le gouverneur dispose d'un pouvoir exclusif de grâce.

Nombre d'exécutions depuis 1976 : 67

Dernière exécution en date : 03/05/2020

Peine de mort : Toujours en application

Méthode utilisée(s) : Injection létale

Links

The Project

Death Row

Contact us

CONTACT


               fcadp.info@gmail.com


     +33 750 031 208

Follow us to stay informed

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube
  • Instagram

Subscribe for Updates

FCADP is a non-profit association declared to the Aude prefecture (11) - France under the number:

n ° W113007888

HEADQUARTERS

6 Rue de la Republique

11510 Treilles

FRANCE

© 2020 By FCADP French Coaltion Against the Death Penalty